. ALG : Brahimi en chef de meute | Foot Afrique
AlgérieFootball algérienLes infos

ALG : Brahimi en chef de meute

RACHID BELARBI

Du haut de ses 34 ans et de sa position plutôt médiane sur le terrain, Yacine Brahimi finit la saison comme meilleur buteur algérien, ce qui conforte Vladimir Petkovic dans sa décision d’en faire son capitaine.

L’ancien portista devance même Mohamed Amine Amoura, son cadet de dix ans ! Avec 23 buts et 11 passes décisives en 22 matchs seulement, le milieu de terrain d’Al Gharafa fait, en effet, mieux que le jeune attaquant de l’Union Saint-Gilloise. En Belgique, Amoura atteint également le nombre de 23 réalisations cette saison, mais inscrites en 46 rencontres, soit plus du double de ce qu’a disputé Brahimi, quand bien même l’adversité ne serait pas du même standing. L’ancien Rennais fait également mieux en matière d’offrandes puisque son jeune coéquipier en sélection n’en a délivré que sept, soit quatre de moins que lui. Cette belle forme de Brahimi le place, d’ailleurs, sur la deuxième marche du podium des serial-buteurs de l’Expo Stars League du Qatar derrière l’intouchable Akram Afif (Al-Sadd) et ses 26 pions. Encore que le récent vainqueur et triple buteur en finale de la Coupe d’Asie en est encore à ses plus belles années, alors que le champion d’Afrique des nations en 2019 avec les Verts régalait, à cet âge (26 ans) en UEFA Champions League dont il était l’un des meilleurs scores en phase de groupes.

Yacine fait mieux que son cadet Amoura

Avec ses 34 contributions directes, Yacine Brahimi arrivera, de fait, au stage de juin pour le besoin des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 avec une légitimité certaine et une plus grande responsabilité sur les épaules, d’autant plus qu’il a été nommé nouveau capitaine par le technicien serbe. Un statut et un brassard qu’il devrait garder malgré le retour annoncé de Riyad Mahrez, l’habituel leader sous l’ère Djamel Belmadi, absent au tournoi amical des FIFA Séries, en mars dernier, pour la première de Petkovic.

Amoura-Bounedjah, puis le désert

L’ancien crack de l’INF Clairefontaine, qui arrivera en fin de contrat à Al-Gharafa dans un mois est talonné, dans ce classement des meilleurs buteurs des Verts de la saison 2023-2024 par Amoura et … Mohamed Benyettou. L’avant-centre, qui a annoncé quitter Al-Wakra, termine, ainsi, la saison en QSL à la 5ème place des meilleurs artificiers avec 16 réalisations, devançant des canonniers reconnus du championnat qatarien comme son compatriote, Baghdad Bounedjah (14 buts), et le Tunisien Youcef El-Msakni (09). Or, quand bien même certains techniciens ne cesseraient d’avancer que l’âge n’est qu’un chiffre, il semble bien que les 34 piges (en demie) de Mohamed Benyettou soit un réel frein à toute ambition internationale. Cela même si l’ancien attaquant du SA Mohammadia et du MC Oran fait (beaucoup) mieux que tous les attaquants convoqués en mars dernier par Petkovic !

Belaïli fait mieux que les 7 réunis !

Car, excepté Yassine Benzia qui a dépassé le seuil symbolique des 10 buts (12 avec Qarabag) ou encore le trio susmentionné (Brahimi, Amoura et Bounedjah), tous les autres convoqués pour les FIFA Séries (Benrahma, Bekrar, Belloumi, Bouanani, Chaïbi, Gouiri et Hadj-Moussa) ont bouclé leur saison sans pour autant atteindre un total à deux chiffres ! A titre comparatif, même le controversé Youcef Belaïli fait mieux, en efficacité devant le but, que l’ensemble réuni de cette palette de jeunes internationaux avec ses 12 buts et ses 12 passes décisives sous le maillot du Mouloudia d’Alger en Ligue1 Mobilis. A titre comparatif, Monsef Bekrar, l’attaquant international de New York City n’a pas encore trouvé le chemin des filets en Major Soccer League depuis son retour de l’équipe nationale, en fin d’hiver dernier. Ni juste avant son arrivée chez les Verts, puisqu’il reste sur 10 rencontres sans le moindre but et sans aucune passe décisive en championnat américain.

RACHID BELARBI  

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité