. ALG : De l‘accueil de Guelma à l’hospitalité de Kouba | Foot Afrique
AlgérieFootball algérienLes infos

ALG : De l‘accueil de Guelma à l’hospitalité de Kouba

AB. LAHOUARI

Il y a des souvenirs qui ne s‘estompent pas dans l’histoire du football national. Ils apportent du baume au cœur pour tous ceux qui ont servi, sans aucun intérêt, si ce n’est celui d’offrir aux jeunes une éducation par le sport, tout en donnant une image positive de leur ville. Les réceptions d’après-match quel que soit le sport était légion. Les stades étaient des lieux de convivialité où l’on se rendait avec nos enfants qui profitaient des buvettes alors que la sonorisation favorisait une atmosphère de fête. Il en a été ainsi à Guelma où l’Espérance de Mustapha Séridi mettait dans les vestiaires des visiteurs, bois- sons et pizzas, surtout pour les équipes qui allaient effectuer un long trajet pour rentrer chez eux. Et puis, au fil des années, le football a perdu une partie
de ses valeurs, notamment celles de l’émotion et de l’évasion… Le stade était devenu un lieu d’affrontement entre supporters qui saccageaient tout ce qui est sur leur passage.

Ce qui s’est passé, samedi, dans la banlieue algéroise, à Kouba est un signe évident que le football reprend
doucement, mais sûrement son visage d’antan. Celui de la joie et de la solida- rité. Aussi, y a-t-il besoin de se réjouir et d’en parler. Avant le match décisif entre le Raed Kouba et l’Espérance de Mosta- ganem (0-0) et l’enjeu était l’accession en L1, des familles n’ont pas manqué d’ouvrir leurs portes aux supporters
de la Salamandre. Ces derniers ont été conviés à partager le couscous et les gâteaux de l’amitié dans les foyers. Un tel geste leur a fait oublier l’espace d’un moment les fatigues du voyage, la nuit qui a été bien longue, n’ayant pas trouvé où se loger avant de se diriger vers le stade Mohamed -Benhadad. Là, tout en dépliant les banderoles, tout en entonnant des chants et des slogans à la gloire de l’Espérance, ils ont été guidés par un parfait service d’ordre vers leurs places. Les supporters de Kouba n’étaient pas en reste.

Un tel spectacle méritait d’être signalé. C’est fait ! Un grand merci à tous les acteurs de cette magnifique après-midi qui nous a réconciliés avec le football. On en redemande.
– AB. LAHOUARI

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité