. ALG : Adidas, une offre XXL pour la FAF | Foot Afrique
AlgérieFootball algérienLes infos

ALG : Adidas, une offre XXL pour la FAF

NAZIM BESSOL

La firme allemande Adidas, qui habille les Verts et les équipes nationales depuis 2018, prépare une offre que la Fédération algérienne de football (FAF) aura du mal à refuser. Selon une source proche du dossier, la marque aux trois bandes, dont le contrat avec la Fédération algérienne de football arrive à échéance à la fin de l’année en cours, travaille sur une offre XXL. Recalée en début d’année par Charaf- Eddine Amara, qui n’a même pas attendu les résultats des barrages de la Coupe du monde 2022 pour saisir Adidas et lui signifier le refus de la FAF de prolonger un contrat pourtant très avantageux près de 2 million d’euros contre 700 000,00 euros en 2017, la firme allemande compte mettre le paquet pour convaincre la nouvelle équipe fédérale, emmenée par Djahid Zefizef, de signer un nouveau bail. A moins que les vautours, qui rôdent dans le ciel de Dely Brahim, ne fassent capoter l’opération.

Selon nos sources, Adidas s’apprêterait à revoir substantiellement son contrat à la hausse, malgré l’absence des Verts au prochain rendez-vous mondial, en novembre prochain. Les négociations por- teraient sur une somme qui avoisinerait les 3 millions d’euros, l’an, si le nouveau président de la Fédération algérienne de football, Djahid Zefizef, est disposé à discuter avec la marque aux trois bandes. Un contrat qui inclut une augmentation estimée entre 300 et 500 000 euros par rapport à celui signé, le 31 décembre 2019, à Paris, par Kheïreddine Zetchi, et une ral- longe n’excédant pas les 500 000 euros, spécialement dédiée aux académies de la FAF de Sidi Bel-Abbès, Khemis Meliana et Tlemcen, une fois lancée.

Adidas, dont l’équipement n’a jamais fait l’objet de la moindre remarque de la part du staff technique et encore moins des joueurs, principaux utilisateurs, compte bien sensibiliser l’ancien manager général de l’équipe nationale, Djahid Zefizef, justement sur ce point. De quoi satisfaire le nouveau patron de la FAF, qui a fait du volet financier de la FAF une de ses priori- tés, si ce n’est la priorité.
NAZIM BESSOL

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité