. MAR :«Ridicule», ironise Abdeslam Ouaddou ! | Foot Afrique
Les infosMaghreb

MAR :«Ridicule», ironise Abdeslam Ouaddou !

YANIS B

La plainte du Maroc contre l’équipementier Adidas après avoir dévoilé la collection du maillot de la sélection algé- rienne continue à susciter des réactions, mais surtout de l’ironie envers le pays voisin, qui a demandé à ce que le maillot soit retiré. Selon le ministère marocain de la Culture, Adidas se serait inspiré de l’art culturel marocain, le Zellige. Le gouvernement marocain ne s’est pas privé d’exiger même d’Adidas de retirer la collection dans un délai de 15 jours. Après la BBC, qui a confirmé dans un reportage qu’Adidas s’était inspiré du zellige (mosaïque) du palais El Mechouar, à Tlemcen, dans le Nord-ouest du pays, c’est au tour de l’ancien international marocain, Abdeslam Ouaddou, de prendre position dans cette polémique.

Dans une publication sur son compte officielle sur facebook, l’ancien joueur des Lions de l’Atlas ironise la plainte du Maroc. «En tant que Marocain, je l’achèterai en signe de fraternité et de tout ce qui lie le Maroc et l’Algérie sur le plan linguistique, historique, culturel, artistique, gastronomique, religieux… Les causes de cet imbroglio, à propos de ce maillot, sont une énième preuve de notre proximité. Il y a beaucoup plus de choses qui nous lient que de choses qui divisent. Gar- dons l’argent de la plainte pour l’aide à la restauration de plusieurs sites culturels, à l’abondant total, dans nos villes et Dieu sait qu’il y en a beaucoup.», a publié Abdeslam Ouaddou.

L’ancien capitaine des Lions de l’Atlas, très proche du football algérien, a ridiculisé la mise en demeure adressée à la firme Adidas par le ministre marocain de la Culture. Il a posté une photo de l’attaquant suédois, Zlatan Ibrahimovic, qui a tatoué son dos avec les mêmes motifs utilisés par Adidas dans le maillot d’échauffe- ment de la sélection nationale. «Zlatan Ibrahimović a aussi copié le zellige et le Lion de l’Atlas sous forme de tatouage sur son postérieur et son dos. Une mise en demeure doit immédiatement lui être envoyée à Milan. Heureusement que le ridicule ne tue pas !», a posté Ouaddou sur Twitter.

YANIS B.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité