. CAN 2025 : Aucune annonce avant les missions d’inspection ! (exclusif) | Foot Afrique
AfriqueLes infos

CAN 2025 : Aucune annonce avant les missions d’inspection ! (exclusif)

NAZIM BESSOL

A quelques jours du 73e congrès de la FIFA à Kigali (Rwanda), les spéculations et les fake news vont bon train, notamment en ce qui concerne l’attribution de l’organisation de la 35e édition de la CAN en 2025. Cinq pays (Nigeria et Bénin, le Maroc, Zambie, Algérie), ont manifesté leur volonté d’accueillir la plus prestigieuse et importante compétition continentale mais tous les regards sont braqués sur la zone nord, où le l’Algérie et le Maroc sont candidats pour abriter l’édition 2025 après celle de la Côte d’Ivoire l’année prochaine. Un décalage dû, comme tout le monde le sait, à la pandémie de Covid-19.

Mais, selon une source majeure de la CAF « aucune annonce ne sera faite avant le déploiement des missions d’inspection indépendantes ». En d’autres termes, ce ne sera certainement pas le 15 ou le 16 mars prochain à Kigali. Le comité indépendant de l’instance panafricaine aura pour mission d’établir un rapport détaillé afin de permettre, ensuite, aux membres du Comité exécutif de la CAF de trancher la question. Selon notre source (rap- pelons-le majeure) « la CAF est en discussion avec les différents cabinets », ajoute notre source sous couvert d’anonymat.

Faisant suite à ces informations, confirmé par une autre source responsable de l’instance du Caire, aucune réunion du comité exécutif n’est prévue à Kigali en marge du congrès de la FIFA. Et pour montrer sa bonne foi, il a invité BOTOLA à visiter le site officiel « Non, le comité exécutif de la CAF ne se réunira pas à Kigali, seule une remise de prix au président Paul Kagame et le Roi Mohammed VI, est prévue », explique notre interlocuteur. De quoi se souvenir que lors de la délocalisation de la CAN -2019 du Cameroun à l’Égypte, Le comité exécutif de la CAF avait mandaté le cabinet d’audit allemand Roland Berger.

L’Egypte et l’Afrique du Sud étaient les deux seuls pays à s’être portés candidats. Le Maroc, pourtant souvent cité comme un prétendant sérieux, n’avait pas à la surprise générale, fait acte de candidature. Au mois de janvier 2019, le Comex de la CAF réuni à Dakar en marge des CAF-Awards, annonçait l’attribution de la CAN-2019 dont le coup d’envoi était prévu en juin de la même année à l’Égypte. Les conclusions des différentes missions d’inspection effectuées au Cameroun avaient convaincu les membres du Comex de la nécessité d’accorder plus de temps au Cameroun.

C’est ainsi que le pays des pharaons avait été choisi parce que tout simplement, l’absence d’une pièce maîtresse (lettre d’engagement de l’État) avait fragilisé la candidature de l’Afrique du Sud. En définitive, l’attribution de la CAN-2025 n’est pas pour demain, ni pour le 15 mars prochain à Kigali. Comme annoncé sur ses mêmes colonnes, les premières estimations convergent toutes vers la 45e Assemblée générale de la CAF à Cotonou, tout comme le renouvellement partiel du Comité exécutif annoncé tout aussi fausse-ment pour le 15 de ce mois, par Madame Soleil ! On ne se refait pas!
– NAZIM BESSOL

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité