. KSA : L’Arabie Saoudite instaure la parité des primes hommes – femmes | Foot Afrique
Foot fémininLes infosMondial/CAN

KSA : L’Arabie Saoudite instaure la parité des primes hommes – femmes

NAZIM BESSOL

La capitale du Royaume d’Arabie Saoudite, Ryad, accueille depuis le 27 octobre et ce, jusqu’au 7 novembre 2022, la première édition des Jeux saoudiens. L’occasion pour la monarchie saoudienne d’annoncer la parité des primes hommes – femmes. Le plus grand événement sportif de l’histoire du Royaume, regroupant 6000 athlètes et de plus de 2000 encadrants techniques et administratifs, selon l’organisation. Plus de 200 clubs prennent part, au King Fahd Stadium de Riyad, aux 45 disciplines, en individuel et par équipe, dont 5 sports paralympiques.

Le coup d’envoi de ces Jeux a été donné par le ministre des Sports et président du Comité olympique et paralympique saoudien, le prince Abdulaziz bin Turki Al- Faisal, «Aujourd’hui, avec nos cadres, nous embrassons le succès et commençons une nouvelle étape de création de champions pour vivre cet événement important : les premiers Jeux saoudiens, une idée qui a été planifiée par Son Altesse Royale, le prince héritier Mohamed Ben Salmane, pour permettre à plus de 6000 athlètes masculins et féminins de concourir et de montrer leurs talents», a déclaré le prince Abdulaziz.

Le sport, longtemps interdit aux femmes, s’est imposé comme un des principaux vecteurs d’émancipation de la femme dans le Royaume, depuis 2018. Autorisées à conduire à partir de 2017, les Saou- diennes ont obtenu le droit de créer des entreprises, de voyager seules à l’étranger et de vivre seules. En 2018, les stades s’ouvrent à elles et la pratique sportive s’impose d’elle-même. Les premiers clubs professionnels voient, alors, le jour un peu partout dans le Royaume. Bien que des inégalités subsistent toujours, la dyna- mique est bel et bien enclenchée.

Des acquis que la monarchie encourage. Ainsi, lors de la cérémonie d’ouverture, vendredi, au stade King Fahd Stadium de Riyad, Dounia Abu Taleb, première médail- lée (bronze) de l’histoire au championnat asiatiques de taekwondo à Chuncheon, en Corée du Sud, et troisième des derniers championnats arabes, en février dernier, aux Émirats arabes unis, figurait parmi les portes drapeaux. Rien n’arrête le progrès !

NAZIM BESSOL

LE + D’INFOS
Selon le barème fixé par les organisateurs de cette première édition des Jeux saou- diens, le gain du vainqueur de la médaille d’or dans les différentes disciplines s’élève à 267,000 dollars. La médaille d’argent à 80 000 dollars, alors que le vainqueur de la médaille de bronze  27,000 dollars.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité