. ALG : Les grande firmes boudent la FAF | Foot Afrique
Éco/MédiaLes infos

ALG : Les grande firmes boudent la FAF

NAZIM BESSOL

Comme annoncé dans l’édition de BOTOLA  du 4 octobre dernier, les équipementiers ne se sont pas bousculés pour soumissionner à l’appel d’offres lancé par la Fédération algérienne de football (FAF), le 24 août dernier. A la recherche d’un équipe- mentier susceptible de remplacer la marque Adidas dont le contrat expire la fin de l’année en cours, la FAF avait lancé un appel d’offres « national et international ouvert à la concur- rence pour le choix d’un équipementier pour la fourniture d’équipements sportifs (vêtements et accessoires) pour ses équipes nationales et ses membres. » Les soumissionnaires avaient jusqu’au 30 septembre 12h pour déposer leurs offres. « L’ouverture des plis s’effectuera au siège de la FAF dans les dix (10) jours ouvrert à la réception des offres », indiquait la FAF dans son communiqué.

Alors que le délai annoncé pour l ‘ouverture des plis est largement dépassé, la FAF n’a toujours pas communiqué sur le sujet. Selon nos informations, aucune des grandes firmes internationales, champions du monde avec Adidas/ Allemagne, Nike/France ou Puma, Italie) n’a jugé utile de répondre à l’appel d’offres. Seules quelques marques « secondaires » ont soumissionné pour habiller les Verts de Djamel Belmadi et les autres sélections. Pourtant, plusieurs sources médiatiques ont annoncé le retour de Puma alors que cette marque avait zappé comme les deux autres l’appel d’offres. Adidas qui en a fait une question de principe alors qu’elle disposait d’une clause préférentielle dans le contrat en cours n’a pas apprécié d’être mise en concurrence et la manière dont le dossier Adidas avait été géré par l’ancien gestionnaire Charaf Eddine Amara et son successeur Djahid Zefizef par la suite.

La firme allemande qui avait préparé une offre XXL (entre 2,5 et 2,8 millions d’euros) incluant les académies de la FAF a décidé de ne pas poursuivre son aventure avec les Verts, malgré l’épuisement en quelques heures du dernier maillot spécialement confectionné pour les sélections nationales. Le début de l’année s’annonce des plus compliqués pour nos équipes nationales à commencer par les A’ qui prennent part au CHAN 2022 que l’Algérie organise du 13 au 4 février, avant d’accueillir la CAN U-17 un mois après. Une chose est sûre, les soumissionnaires ayant répondu à l’appel d’offres de la FAF, ne pourront même pas s’aligner sur l’actuelle offre d’Adidas qui avoisine les 2 millions d’euros.

NAZIM BESSOL

 

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité