. ALG : Et si c’était Tlemcen ou Sidi Bel-Abbès | Foot Afrique
AlgérieFootball algérienLes infos

ALG : Et si c’était Tlemcen ou Sidi Bel-Abbès

NB

La rentrée des Verts est loin de ressembler à un long fleuve tranquille en ce mois de septembre. A peine arrivé au Centre Technique de Sidi Moussa, le coach national, Djamel Belmadi, a dû se rendre à l’évidence : les terrains sont loin d’offrir les conditions requises à une bonne préparation et à la répétition des entraînements. Deux d’entre eux sont complètement hors service, puisqu’ils viennent à peine d’être scalpés et ensemencés, alors que le troisième, celui où l’EN a ses habitudes, est à peine praticable. Des mois de laisser-aller, d’utilisation intense et de négligence ont fait que les Verts se retrouvent presque obligés de poser leurs valises à Oran.

Bien que les conditions de voyage et d’hébergement soient bonnes, c’est toute la logistique et le matériel de Sidi Moussa qui va manquer aux coéquipiers de Ryad Mahrez, même si le staff a décidé d’emporter le plus gros. Un « déménagement » qui aurait pu être évité si l’académie de Sidi Bel-Abbès ou le Centre de Tlemcen, toujours pas réceptionné, avaient été mis au niveau des exigences de l’équipe nationale. Les deux villes de l’Ouest auraient pu accueillir les Verts dans les meilleures conditions et dans l’intimité la plus totale, à l’image de ce qu’offre le CTN de Sidi Moussa et d’éviter de séjourner dans un hôtel, quel que soit le standing.
– NB

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité