. MON : Un silence assourdissant après l’exclusion de la Russie ! | Foot Afrique
Éco/MédiaLes infosMEDIAS

MON : Un silence assourdissant après l’exclusion de la Russie !

Nazim Bessol (in botola)

La FIFA et l’UEFA ont décidé conjointement de prononcer l’exclusion jusqu’à nouvel ordre de la Russie. Une annonce interve- nue quelques heures après une première série de mesures votées par le Bureau du Conseil de la FIFA (seul et sur recommandation du CIO), sans aller jusqu’à l’exclusion. Une décision rapidement qualifiée de « discriminatoire » par la Fédération Russe de Football « RSF ».

Si le CIO, la FIFA et l’UEFA sont plus au moins sur la même ligne, bien qu’il eût fallu mettre un gros coup de pression à l’instance de Gianni Infantino, les autres Confédérations et Fédérations membres de l’Assemblée générale de la FIFA et instance régionales sont restées bien silencieuses.

Ni la Confédération Africaine de Football, ni l’Union Arabe de Football (UAFA), ni l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), ni d’ailleurs l’Associa- tion des Comités Nationaux Olympiques Africains (ACNOA), encore moins l’Union des Confédérations Sportives Africaines (UCSA) n’ont fait connaître leurs positions sur la question. Qui se tait consent, dit-on.

Aucune n’a contesté ou demandé des explications sur cette intrusion manifeste dans le champ politique d’Associations apolitiques. Même les membres issus de pays réputés proches de la Russie n’ont soufflé mot. Ils ont fait preuve d’une discipline et d’une adhésion sans faille aux recommandations du CIO. Même l’ex- URSS n’aurait pas fait mieux !

NAZIM BESSOL

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité