. CHAN : Non, l’édition 2022 ne sera pas la dernière | Foot Afrique
AfriqueLes infos

CHAN : Non, l’édition 2022 ne sera pas la dernière

NAZIM BESSOL

Campagne de dénigrement du CHAN-2022 dont le coup d’envoi est prévu vendredi prochain, ici, chez nous, en Algérie, ou simple volonté de faire le buzz et donc de faire feu de tout bois ? Depuis plusieurs jours déjà, des rumeurs faisant état de la volonté de la Confédération africaine de football (CAF) de mettre un terme au CHAN, une compé- tition réservée exclusivement aux joueurs évoluant sur continent.

Une fake news qui a pris de l’ampleur et gagné
en crédibilité après avoir été donnée et partagée sur les réseaux sociaux par un commentateur de beIN Sports, Hafid Derradji, qui se garde toujours de donner ce genre d’infos annoncées comme des exclusivités ou revêtues comme telles, à l’antenne de la chaîne qui l’emploie.

Contacté par Botola, un membre du Comité exécutif de la CAF a nié en bloc en off cette fake news. « Comment ? », nous interpelle-t-il, « le CHAN ? Non…non. Je ne sais pas d’où ça sort mais c’est complètement faux. Je peux même vous dire que c’est plutôt le contraire. Nous travaillons à renforcer cette compétition et à la développer. Nous venons d’ailleurs d’augmenter le nombre de participants, ce n’est pas pour l’annuler. Nous avons besoin de cette compétition », nous explique notre interlocuteur.

En déficit chronique, selon le président de la Commission des finances de la CAF, l’instance panafricaine, qui devrait engranger plusieurs millions de dollars pour cette 7e éditions que l’Algérie organise du 13 janvier au 4 février, cherche plus à multiplier les compétitions, à l’image de la Super League annoncée pour le mois d’août prochain, que d’en supprimer.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité