. ALG : Belmadi revient aux fondamentaux | Foot Afrique
Les infos

ALG : Belmadi revient aux fondamentaux

Sans surprise et sans anomalie, la liste de Djamel Belmadi pour les deux premiers rendez-vous de la saison a été conforme aux prévisions.

Très attendue, cette liste, rendue publique jeudi en fin de soirée, récompense le bon début de saison de la majeure partie des éléments convoqués, salue le retour en force de Youcef Atal et consacre le sacrifice consenti par Sofiane Feghouli pour redevenir sélectionnable. Il est clair, à ce sujet, que le sélectionneur national ne fait jamais les choses par hasard. Ni à moitié. En rappelant l’ancien détonateur du FC Valence dès ce regroupement du mois de septembre, c’est certainement pour le remettre dans le bain en perspective de l’entame des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 au mois de novembre, en attendant la Coupe d’Afrique des Nations à l’hiver 2024. N’ignorant aucunement le poids de l’expérience et du vécu dans ce genre de campagnes et de phase finale où la moindre erreur se paye cash, Djamel Belmadi a rappelé le « vieux soldat » pour encadrer un groupe relativement jeune et l’accompagner dans cette quête renouvelée vers les sommets.

Feghouli récompensé

Surtout que son absence a été cruellement ressentie le 29 mars de l’an 2022, son intelligence tactique, sa hargne et sa gnaque ayant grandement manqué aux Verts lors du barrage retour face au Cameroun. De son côté, celui qui a été champion de Turquie avec Galatasaray et qui a accepté de voir son salaire diviser par dix (400.000 euros annuellement au lieu des 4 millions) pour continuer à évoluer à un bon niveau, au Fatih Karagümrük en Süper Lig s’est vu récompenser pour son sens du sacrifice au service d’un plan de carrière qui souligne sa longévité parmi l’élite. L’autre retour remarqué et longuement attendu est celui de Youcef Atal qui brille de nouveau en tant que piston droit avec l’OGC Nice. Visiblement débarrassé de ses problèmes musculaires, celui qui a été promu cette saison vice-capitaine derrière Dante, redevient incontournable en sélection où son explosivité et son apport offensif apporteront ce que ses remplaçants n’ont pu offrir lorsque la chance leur a été donnée.

Atal et Aït Nouri comme prévu

Comme gardiens de but, le choix de Djamel Belmadi obéit à la logique du moment et à une certaine continuité vue que le grand absent à ce poste, Raïs M’Bolhi était sans club et n’avait pas encore posé ses valises à Alger pour s’en- gager avec le Chabab de Belouizdad. En défense, si Mehdi Léris et Jaouen Hadjam ont sauté comparativement à la liste précédente en raison, notamment, de leur situation en club, le rappel de Rayan Aït Nouri répond exactement à la même logique étant donné que le défenseur de Wolverhampton a inversé la tendance en sa faveur et est redevenu titulaire en Premier League, ce qui n’est pas, concédons-le volontiers, la moindre des performances. Il devrait même bénéficier d’un conséquent temps de jeu étant donné que Ramy Bensebaïni devrait coulisser dans l’axe pour prêter main forte à Aïssa Mandi ou Amine Tougaï, en manque de compétitions en club. Dans l’entrejeu, la non-convocation de Nabil Bentaleb, dont l’engagement avec le LOSC a été retardé par un imbroglio médical, devrait faire les affaires de Abdelqahar Kadri étincelant en Belgique ou de Hichem Boudaoui, en difficulté sur la Côte d’Azur depuis l’arrivée de Farioli sur le banc de touche.

RACHID BELARBI

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité