. ALG : Les interrogations sans réponses du SG de la RD Congo | Foot Afrique
AfriqueCAN U-23Les infos

ALG : Les interrogations sans réponses du SG de la RD Congo

NAZIM BESSOL

Va-t-on une nouvelle fois vers l’illusion médiatique dont on est devenu des experts ? La question mérite d’être posée après l’élimination des U-23 Algériens (4- 1/3-1) contre la RD Congo, de la course à la prochaine CAN-2023 au Maroc, qualificative aux Jeux olympiques de Paris-2024. La publication d’un document évoquant la suspension par la CAF des U-23 de la RDC, après une fraude sur l’âge en 2019, a mis le feu aux poudres et plusieurs sources médiatiques évoquent même l’élimination de la RDC ! Une version qui a fait sourire le secrétaire général de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Belge Situatala, contacté par téléphone par BOTOLA, à Kinsasha : « Donc, selon vous, l’équipe était sous sanction et la CAF l’aligne ? Vous pensez que la CAF va l’en- gager quand même ? Quand bien même elle le ferait, vous estimez que la faute de l’administration de la CAF va porter préju- dice à la RD Congo ? », des interrogations qui ne répondent en rien à la question

Le secrétaire général poursuit son intervention en soulignant que « La RDC a joué l’Ethiopie et l’Algérie au bout de deux sanctions, c’est seulement après l’élimination de l’Algérie qu’on en parle. C’était déjà compliqué de se rendre à Sétif, car il n’y a pas de liaison directe, on a failli assister à un drame. », raconte le patron de l’administration de la Fédération congolaise avant d’entamer la déclaration du SG de la FAF à la radio nationale, vendredi matin, dans laquelle, il précisait que « La FAF a introduit des réserves sur la participation de la sélection congolaise, suspendue pour cette édition et de la détermination de la FAF à user de tous ses droits. Nous allons puiser de tous nos droits réglementaires jusqu’au Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. » Une initiative à laquelle le Congolais a répondu par un : « Nous avons gagné sur le terrain, si la FAF veut saisir le TAS, qu’elle le fasse ! »
Puis, agacé par la question de BOTOLA sur l’existence d’une notification ou un quelconque document notifiant la sanction des U-23 Congolais, publié sur les réseaux sociaux et les médias, Belge Situatala, visiblement irrité, répond sèchement : « Cher ami, posez ces questions à votre Fédération», avant de raccrocher.
– NAZIM BESSOL

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité