. ALG : Des sanctions contre les arbitres et après ? | Foot Afrique
AlgérieFootball algérienLes infos

ALG : Des sanctions contre les arbitres et après ?

Nazim Bessol

Devant la multiplication des affaires autour de l’arbitrage, la Commission fédérale d’arbitrage (CFA), présidée par Djamel Haïmoudi, prévoit de sanctionner plusieurs hommes en noir. En cette fin de saison explosive, elle enchaîne les auditions et veut frapper d’une main de fer en écartant les arbitres reconnus coupables d’avoir faussé le résultat d’un match. Mais, face à l’ampleur des contestations des clubs de L1 et L2 et la multiplication des erreurs, la CFA risque de se trouver sans arbitre pour diriger les rencontres à venir. Et puis, si l’arbitre ou les arbitres sont reconnus coupables d’avoir faussé le résultat d’une rencontre, rien ne dit à quelles fins ont-ils agi de la sorte.
S’agit-il d’erreur, voire de faute intentionnelle ? d’erreur d’appréciation ou d’acte délibéré comme l’affirment souvent les présidents de club ? Et dans ce cas, les soupçons de corruption ne sont jamais trop loin. La CFA n’a malheureusement pas les moyens d’aller au bout de sa logique et d’ouvrir des investigations qui relèvent des autorités policières, mais la Fédération et plus particulièrement la Ligue de football profession- nel (LFP), propriétaire de la compétition (s’agissant de la L1), peut saisir la justice afin que toute la lumière soit faite autour de certains comportements. Il y va de sa crédibilité, de celle de notre championnat et plus largement de l’image du pays. La lutte contre les matches truqués figure en pole position des priorités de la FIFA. A bon entendeur…
– NAZIM BESSOL

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité