. ALG : Brahmia « C’est un putsch ! » | Foot Afrique
Éco/MédiaLes infosMEDIAS

ALG : Brahmia « C’est un putsch ! »

ITW - AB LAHOUARI

« C’est un putsch ! » a déclaré en exclusivité au quotidien sportif  BOTOLA,  le président du Conseil d’Administration du MC Alger, Amar Brahmia tout étonné du communiqué de l’APS et relayé par quelques médias de la place dans lequel on peut lire que : « Les membres du conseil d’administration ont décidé à l’unanimité de nommer M. Mohamed Hakim Hadj Redjem en qualité de président du conseil d’administration, en rempla- cement d’Amar Brahmia, et ce, jusqu’à la fin de la saison sportive 2021-22 ». Un communiqué signé par « le Conseil d’administration ».
Pour Amar Brahmia, « ce n’est ni plus ni moins qu’une insulte à la démocratie sportive, car figurez-vous que nous avons tenu le jour même, une réunion du CA où le bilan moral et financier a été approuvé à l’unanimité et à aucun moment, il n’a été question de mon départ ». Selon les informations recueillis par Amar Brahmia « la réunion s’est tenue la nuit avec quelques membres seulement du CA, (Dawlat ellil a fait des adeptes) qui ne font pas l’unanimité. Ils ont bafoué avec la complicité de leurs commanditaires, le texte du décret exécutif n° 7315 de février 2015, régissant les clubs sportifs.

Dans son article 18, on peut lire que le CA ne peut se réunir que sur convocation de son Pré- sident ». Serein, mais déterminé, l’un des doyens du mouvement sportif national, ne cache pas sa volonté de ne pas se laisser salir par des personnes expertes en dé- sinformation et manipulation, notamment pour ce qui est de la gestion financière du club. « Je suis clean et l’opinion sportive tout comme les supporters du Mouloudia doivent savoir que ce n’est pas moi qui a géré l’argent, c’est un agent de la Sona- trach.»

Bref, Amar Brahmia a tenu à rappeler : « Je n’ai rien demandé à Sonatrach, c’est elle qui est venu me chercher, considérant le MC Alger comme mon club de cœur. De plus, je n’ai jamais été carté dans un quelconque parti politique, comme certains tentent de me coller cette étiquette pour justifier ce putsch. Si tel est le cas, je ne m’en cacherai pas. Je le dis et je le répète, le CA de Mohamed Hakim Redjem est illégal. Je serai parti sans problème. »
– ITW – RECUEILLI PAR AB LAHOUARI

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité