AfriqueCAFLes InfosMondial/CAN

Mondial-2022 : Les éliminatoires en septembre ?

-DjO.

22 pays africains n’ont pas de stade pour accueillir les matches de leur sélection nationale en prévision de l’entame des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Alors qu’il ne reste qu’un mois du début de ce nouveau challenge, le Burkina Faso, Burundi, la république Centrafrique, le Tchad, l’Érythrée, la Gambie, le Lesotho, le Libera, le Malawi, Mali, les Iles Maurice, la Namibie, le Niger, la Réunion, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, les Seychelles, Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud et Eswatini ont reçu une notification de la Confédération africaine de football (CAF) les informant qu’aucun de leurs stades n’est homologués pour accueillir des matches d’une compétition de l’envergure de éliminatoires de la Coupe du monde. A cet effet, les deux premières journées de qualification pour la Coupe du monde 2022 en Afrique risquent d’être ajournées au mois de septembre. Le comité d’urgence de la CAF a validé la décision et ne reste que la validation du comité exécutif. Même si rien n’est confirmé, on peut dire qu’à quatre semaines du début des qualifications, les choses ne s’annoncent pas bien. Des pays comme le Sénégal, finaliste de la CAN 2019, le Mali ou le Burkina Faso, par exemple, ne pourraient pas jouer à domicile leurs matches lors de ces deux premières journées si elles se jouaient en juin.

-DjO.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité