AfriqueLes Infos

FIFA : Panique au Makhzen pour Lekjaâ (Yanis B)

Yanis B

Chutt ! Les médias étrangers, notamment algériens ne devraient surtout pas commenter la nomination du Président de la Fédération Royale Marocaine de Football) Fawzi Lekjaa, nouveau ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, dans le gouvernement Akhannouch. (sic). Ils ne devraient surtout pas rappeler que la promotion de Fawzi Lekjaa (champion de la lutte des places au sein des instances internationales (membre du Conseil de la FIFA, du CE de la CAF et de l’Union Arabe de Football …) est contraire aux dispositions de la FIFA qui stipulent que la politique et le sport sont incompatibles (sic).

Seulement voilà ! Le Makhzen a tenté un coup de force en faisant croire que le feu vert lui a été donné par la FIFA. Mais devant la levée de boucliers des fédérations nationales qui demandent le strict respect des textes qui régissent le football mondial, il panique. Et comme toujours, il a mis en ordre de bataille, ses ronds-de-cuir, à l’image de l’un de ses outils de propagande (360.ma), pour s’en prendre à son voisin de l’Ouest. Il pousse la calomnie jusqu’à accuser le journaliste d’investigation, Nazim Bessol (Directeur de la rédaction de BOTOLA) d’être « en accointance avec la junte militaire au pouvoir en Algérie ».

Une conclusion hâtive d’un certain, Adil Azeroual, qui n’a certainement connu que ça chez lui et qui pense que la presse est réduite à servir les puissants du moment. Une accusation qui ne passe pas quand on connaît, le professionnalisme et l’honnêteté intellectuelle dont Nazim Bessol, bénéficie auprès de ses pairs, bien au-delà des frontières algériennes. Pour rafraîchir quelques mémoires, c’est lui qui a réalisé le scoop, ouvrant la porte à la CAFgate lors du mandat d’Ahmed Ahmed et dénoncé la gestion catastrophique des finances de la CAF, (deux exercices déficitaires de suite, une première dans l’histoire de l’instance continentale depuis 1957), sous Ahmad Ahmad, du tout nouveau ministre délégué au budget, Fawzi Lekjaa ! A l’évidence, le trésor royale sera bien gardé. (sic)

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité